arbustes jardin zen

Arbuste pour jardin zen : quand beauté rime avec sérénité

L’arbuste est un incontournable dans tous les jardins dits zens. En l’absence de cet élément vital, votre espace extérieur zen ne saura en aucun cas vous inviter à la contemplation et à la méditation. Mais trouver le bon arbuste pour votre jardin zen n’est pas une mince affaire, cela peut très vite devenir fastidieux si vous ne vous y connaissez pas.

Voici toutes nos recommandations pour que cet univers d’arbustes à zénitude asiatique n’ait plus aucun secret pour vous !

L’érable du Japon

À feuillage palmé, l’érable du Japon dégage beaucoup de sérénité. C’est un arbuste qui se décline en plusieurs variétés et qui jouit d’une palette de couleurs envoûtante. Ses teintes pendant l’automne permettent d’observer une splendeur incroyable. Sa pousse est assez lente, et la silhouette qu’il forme mêle perfection et aspect sauvage de la nature. Quoi de mieux pour un jardin zen ?

L’érable du Japon doit idéalement être planté à mi-ombre. Le sol est censé être frais, drainant, poreux, mais légèrement acide. Pensez à vous assurer que l’endroit choisi soit abrité du vent. 

Ce qui est excellent avec l’érable du Japon, c’est que son entretien n’a rien de compliqué. Il suffit d’arroser l’arbuste en période de sécheresse. N’oubliez pas d’apporter le compost à ses pieds si vous en sentez le besoin. La taille n’est pas obligatoire.

À noter que l’érable du Japon éprouve une sensibilité particulière à la verticilliose.

Le Camellia japonica

Avec une floraison qui déborde de délicatesse en saison hivernale, le Camélia japonais laisse apprécier une très belle couleur rose layette. Vous en profiterez durant toute la période qui s’étale entre la fin de l’hiver et le printemps. Bien que non parfumé, l’aspect de cet arbuste pour jardin zen est idéal pour les personnes qui aspirent à la paix intérieure. Ce, du fait de sa couleur et de son aspect apaisants.

À l’image de l’érable du Japon, le Camélia japonais aime être plantée à mi-ombre. Le sol, quant à lui, doit être acide, humifère, léger et frais. Choisissez un endroit qui soit à l’abri des vents froids. Les sols calcaires sont à éviter. 

Pour un bon entretien, ne gardez pas les fleurs fanées, déposez une couche de paillage au pied de l’arbuste en saison automnale et arrosez régulièrement en cas de sécheresse.

Le pieris japonica

Avec sa floraison printanière en forme de clochettes qui revêt une couleur blanche ou rosée, le pieris japonica a de quoi séduire. Ce dernier rappelle la zénitude et la quiétude. Cet arbuste se plante à mi-ombre, le substrat est tenu d’être acide. À noter que plusieurs variétés existent.

Vous pouvez opter également pour le cerisier à fleurs, les rhododendrons et azalées, le bambou sacré (appelé aussi Nandina domestica), le Cornus controversa, le houx crénelé et le Viburnum plicatum. D’autres arbustes peuvent être choisis pour en créer des pins taillés en nuage. Pour cela, privilégiez les Pins sylvestres, le Pin noir du Japon et/ou le Pin blanc du Japon.